-----Compteur Google Analytics----- -----Compteur Google Analytics-----
Logo  
 
 
 
 
 

Exemple de réalisations combinées, sur une chaine de formage multi-références, de trés grande série

     
- Problèmatique de départ :  
   
Une presse hydraulique de fort tonnage, dont les ondes de choc, répètées ont pulvérisé un béton qui n'avait pas été prévu pour cet usage. La presse s'enfonce dans le sol petit à petit. Les outils de formage / découpe subissent une usure prématurée, les couts de maintenance et de non-qualité sont trés importants.
   
- L'age de cette ligne de production
(plus de 10 ans de fonctionnement 3x8) laisse entrevoir un gros potentiel de productivité, clairement identifié, aprés une étude poussée (Possibilité de diviser le temps de chauffe par deux en faisant evoluer le moyen, cette modification entraîne une remise en question complète du processus et de son automatisation)
 
     
La longue vie de cet équipement industriel a laissé beaucoup de traces, sources de nombreuses pannes et autres aléas de fonctionnement, largement visibles au travers des indicateurs en place (Rendement opérationnel, Taux de panne,Taux de qualité, etc.)
 
     
- Une charge considérable sur cet équipement oblige à verrouiller un planning des plus serrés
(prise d'avance couteuse et risquée, temps de séchage béton, délais d'approvisionnement des pièces de rechange automate et commande d'axes, etc. )
     

Tous les travaux de préparation ayant été executés, la presse est demontée, un Dimanche, afin de ne pas perdre de temps, puis translatée sur le coté.

 
     
S'en suit quatres chantiers évoluant en parallèle, comme défini de par l'étude,
   
Le coulage d'un dé de béton  
   
La revision de son assise au sol  
1q
   
La remise en état de la presse  
   
   
Le changement du système de chauffe  
   
La remise en état générale de la ligne  
 
     
-Le bilan de l'opération :    
L'étude et la plannification de cette opération, 6 mois à l'avance, ont permis de réaliser tout ceci en 6 semaine démarrage compris.
Cette opération, d'un cout total de 300 K€ a été amortie en 6 mois (de par les gains de temps et de qualité).
Elle permet, de surcroit, de par le temps liberé, de pouvoir planifier l'arrivée de nouveaux produits sur cette ligne (à un cout trés faible, puisque l'outil est déjà présent, installé et amorti).
Cet outil, dont la technologie devenait obsolète (délai d'approvisionnement de certains composants d'automatisme > 3 semaines) est revenu dans une considération normale.
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La fin est dans les moyens comme l'arbre est dans la semence.
Gandhi

 
 
 

 Documentations
 
   
   
   
 
 
 

Fiche OPPBTP